Icône de l’intégrité 2019 de Accountibility Lab : Mme Coulibaly Aminata Goïta à l’honneur

0
69

Elle est médecin chef au district sanitaire de Sikasso

Le médecin chef au district sanitaire de Sikasso, Mme Coulibaly Aminata Goïta, a été distinguée la fonctionnaire la plus intègre du Mali en 2019. La lauréate a été présentée au public samedi lors du Gala annuel du programme Integrity Icon Mali 2019 de Accountibility Lab, tenu à cet effet. L’intronisation à laquelle ont participé les ministres de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam et, de la Justice et des Droits de l’Homme, Me Malick Coulibaly, a été marquée par la présence des ambassadeurs des Pays-Bas, Jolke Folkert Oppewal, du Canada au Mali, Louis Verret et plusieurs autres invités.
En effet, Accountibility Lab est une organisation non gouvernementale œuvrant dans le domaine de la transparence, la gouvernance, la lutte contre la corruption etc. à travers le Programme Integrity Icon Mali, elle identifie et célèbre chaque année les fonctionnaires intègres de l’administration publique. Pour ce faire, les populations de toutes les régions du Mali votent par message ou en ligne, en plus du vote du jury.
Pour cette édition, le public a dû départager quatre finalistes. Les nominés étaient Issa Traoré, directeur du centre de l’énergie du Mali (EDM sa) du Cercle de Diré (Régions de Tombouctou) ; Mariam Bamba, conseillère pédagogique à Diola (Région de Koulikoro), Abdoulaye Diakité, agent forestier à Koro (Région de Mopti) et Mme Coulibaly Aminata Goita, médecin chef au district sanitaire de Sikasso. Cette dernière a recueilli le plus grand nombre de vote.
Intervenant après la réception de son prix, la lauréate a invité les Maliens au travail bien fait et exécuté dans les règles de l’art. Car, dira Mme Coulibaly Aminata Goïta, c’est l’intégrité, la loyauté dans le service fourni aux usagers qui feront décoller notre pays vers le développement. « Je ferai tout pour que d’autres personnes intègres soient aussi célébrées », s’est-elle engagée. Avant de promettre qu’elle ne cessera jamais de bien faire son travail pour l’exécution duquel « je suis payée par le contribuable malien ».

Pour sa part, le directeur d’Accountability Lab Mali, Moussa Kondo, a rappelé que célébrer ces hommes et femmes est un devoir. Car pour lui, il s’agit de promouvoir la bonne gestion de la chose publique. « Ces hommes et femmes qui travaillent au quotidien dans des faibles conditions pour que les usagers de l’administration puissent avoir accès aux besoins les plus élémentaires tels que aller à l’école, être soigné ou protégé etc. » méritent une reconnaissance, a insisté Moussa Kondo.
Pour y arriver, l’ambassadeur des Pays Bas, Jolke Folkert Oppewal, a réitéré l’accompagnement de son pays au programme. Qui, selon lui, cadre bien avec la stratégie de développement de l’ambassade des Pays-Bas au Mali. La corruption, le manque d’intégrité et l’absence d’un état de droit, sont des défis majeurs auxquels le Mali est confronté, a noté le diplomate. Avant de saluer les efforts du lauréat 2018, le ministre Me Malick Coulibaly, en matière de promotion de la bonne gouvernance.
L’ambassadeur du Canada, Louis Verret, a rappelé que l’intégrité est l’une des valeurs fondamentales de la fonction publique. Selon lui, le fonctionnaire doit réunir et renforcer la confiance publique en lui. Cela avec intégrité et impérialité, a invité l’ambassadeur canadien au Mali. Il n’a pas manqué de saluer les efforts enclenchés par notre pays dans la lutte contre la corruption et la mal gouvernance.
Précisons que chacun des quatre finalistes a reçu la somme symbolique de 200.000 Fcfa.
Amadou B. MAÏGA

Laisser une réponse

P