Abandon des postes par les représentants de l’Etat : LA MISE EN GARDE DU MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE

0
222

Suite à la diffusion du communiqué conjoint des Syndicats des administrateurs civils (SNAC-SYLMAT), demandant aux représentants de l’Etat d’abandonner leurs postes, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation rappelle, dans un communiqué rendu public hier, que les membres du corps préfectoral qui ont la qualité de fonctionnaires de l’Etat sont, vis-à-vis de l’Administration, dans une situation statutaire et réglementaire. «La seule réponse que le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation donne aux responsables de ce communiqué est que l’une des prescriptions de l’hymne national du Mali (Au-dedans ou au dehors… ) fait de chacun de nous des soldats de la République», ajoute le texte.
En outre, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation rappelle aux membres du corps préfectoral que «tout manquement d’un membre du corps préfectoral à ses devoirs, dans le cadre ou en dehors de l’exercice de ses fonctions, l’expose à une sanction disciplinaire».
De même, le ministre rappelle aux membres du corps préfectoral qu’aucun de ses membres ne saurait se soustraire aux prescriptions de la loi sur injonction d’un quelconque syndicat. «Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation en appelle au sens de responsabilité et de patriotisme des uns et des autres en tous les temps. Et que nous devons avoir à l’esprit que vivre, c’est résister comme le disent toutes les dispositions de l’hymne national», peut-on lire dans le même communiqué.
Enfin, le ministre rassure que toutes les dispositions seront prises pour assurer la sécurité des représentants de l’Etat sur l’étendue du territoire national.
Massa SIDIBÉ

Laisser une réponse

P