ANICT : Les budgets des collectivités territoriales seront inscrits dans la loi des finances

0
91

Le ministre Boubacar Alpha Bah a présidé les travaux du conseil d’administration

Le conseil d’administration de l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales (ANICT) a tenu, hier dans un hôtel de la place, sa 26è session ordinaire budgétaire. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah en présence du directeur de l’ANICT, Modibo Cissé et des autres administrateurs.
à l’ordre du jour de ladite session étaient inscrits plusieurs points : le rapport annuel de performance 2019 de l’ANICT, les états financiers de l’exercice 2018, le projet annuel de performance 2020 de l’ANICT, le projet de budget 2020 et le document de prévisions de la même année de l’ANICT.
Le projet de budget de l’exercice 2020 de l’Agence s’équilibre en ressources et en emplois à la somme de 20,4 milliards de Fcfa. Les ressources d’origine intérieure sont d’un montant de 1,5 milliard de Fcfa. Ces ressources connaissent une diminution de 93% par rapport à celles de l’année 2019. Quant aux ressources d’origine extérieure, elles sont évaluées à 18,8 milliards de Fcfa. Elles connaissent une augmentation de 10,8 %, due à « la confirmation de nouveaux engagements de l’Agence française de développement et aux reports des ressources des fonds du Royaume du Danemark et de l’UNCDF (Une agence des Nations unies) ».
Le directeur de l’ANICT a indiqué que cette 26è session se caractérise par un grand effort de l’état qui a mis à la disposition des collectivités 21 milliards de Fcfa. « Donc, les ressources de l’état sont en hausse. Ces 21 milliards sont composés de 14 milliards qui vont dans l’investissement et 7 dans le fonctionnement des collectivités territoriales », a déclaré Modibo Cissé.

Il a ajouté que les ressources des partenaires techniques et financiers sont aussi en hausse, indiquant que ceux-ci ont pu mettre cette année à la disposition des collectivités 18 milliards de Fcfa. Par ailleurs, le directeur de l’ANCIT a annoncé que les budgets des collectivités territoriales seront désormais inscrits directement dans la Loi des finances.
« En termes de recommandations, nous demandons aux collectivités d’être vigilantes et d’être proactives pour la mobilisation des ressources qui vont être mises à leur disposition », a exhorté le patron de l’ANICT. Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a assuré que l’état reste convaincu du rôle de l’ANICT dans la mobilisation des ressources qu’elle a inscrites dans la Loi des finances et qu’il garantit dorénavant un meilleur rythme de transfert des ressources.  Par ailleurs, Boubacar Alpha Bah informera que l’ANICT a entamé un vaste processus de réformes concernant sa restructuration et la régionalisation du Fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT). Selon le chef du département en charge de la Décentralisation, ces réformes majeures procèdent d’une contribution conjointe état/partenaires techniques et financiers, et prédisposent l’Agence à améliorer son offre de service aux collectivités territoriales.
Bembablin
DOUMBIA

Laisser une réponse

P