Association des jeunes Buwa : LA RÉCONCILIATION COMME BRÉVIAIRE

0
396
L’association a pour mission la promotion de la culture buwa

L’Association des jeunes Buwa du Mali (AJBM) a été portée sur les fonts baptismaux en 2017. Elle a solennellement lancé ses activités, le week-end dernier au palais de la culture Amadou Hampâté Ba.
La cérémonie était présidée par le chef de cabinet du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Bakari Traoré, en présence du président de l’AJBM, Pierre Dakouo et nombre d’invités. Le colonel Mamadi Koné et Mme Bertille Dembélé étaient les parrains de l’événement.
L’AJBM est une organisation apolitique à but non lucratif. Elle se donne pour mission d’œuvrer à la promotion de la jeunesse buwa, à travers des activités socioéconomiques et culturelles, et de la culture Bô ou Bwa. Elle entend aussi booster les activités de développement socio-économique, relancer l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et renforcer leurs capacités pour une meilleure gouvernance et citoyenneté mais aussi stimuler l’intégration et la cohésion sociale entre les communautés du pays.
Le représentant du ministre de la Jeunesse, de la l’Emploi et de la Construction citoyenne a promis le soutien des autorités compétentes aux actions de citoyenneté. Il a aussi témoigné de sa gratitude aux initiateurs.
Pour les initiateurs, il fallait créer cette association dans le contexte actuel du pays. Selon Pierre Dakouo, le Mali nous appelle plus que jamais à l’union pour construire une nation et un Etat fort sur des valeurs fondamentalement ancrées dans nos racines identitaires. Face à ce défi, les jeunes doivent faire preuve d’union pour la cohésion sociale.
A en croire le président de l’AJBM, c’est une opportunité d’hommage aux parents pour les jeunes Buwa pour leur avoir légué une éducation. « C’est le lieu de penser à nos ancêtres qui ont tout donné à la nation. Nous sommes convaincus que notre rôle est stratégique dans la réconciliation de nos frères dogons et cousins peuls. Nous les appelons à porter un regard citoyen sur la situation actuelle du pays », a souligné le responsable de l’AJBM.
Par ailleurs, il a rappelé la bravoure des combattants bobos pendant la révolte des Buwa ou Bwa contre le colonisateur en 1915. Il a aussi évoqué l’appui de Tobo Gogno et sa troupe aux côtés de Bazani Théra, Bouari Dakouo et Adama dembélé pour ne citer que ces héros de ce mouvement bwa.
Le soutien des Dogons lors de cette bataille a été décisif dans la déroute du colon. L’Association des jeunes Buwa projette aussi d’organiser une soirée traditionnelle et de mettre en œuvre des initiatives pour une solution définitive aux conflits entre Peuls et Dogons. Elle s’engage aussi à réfléchir et à tout mettre en œuvre pour le rayonnement d’un modèle de gouvernance administrative, institutionnelle et politique qui respecte la dignité du peuple. Nous restons ouverts au partage, à la réflexion et aux analyses, a souligné le leader des jeunes bwa.
Au menu de la cérémonie, il y avait aussi une prestation musicale des Buwa et une conférence-débat sur la situation actuelle du pays.
Amadou SOW

Laisser une réponse

P