CAN U23 : Aigles espoirs, les choses sérieuses commencent

0
102

Le technicien Fanyeri Diarra participera à sa première CAN U23 en Égypte

La sélection nationale U23 entame son stage de préparation, aujourd’hui au Qatar. L’information a été donnée vendredi par le sélectionneur Fanyeri Diarra qui a animé une conférence de presse au siège de la Fédération malienne de football (Femafoot). à Doha, les Aigles Espoirs vont passer une dizaine de jours (8 jours pour être précis) et disputer deux matches amicaux, les 1er et 4 novembre avant de rejoindre l’Egypte, le 5 novembre, pour la phase finale de la CAN. «Dans notre premier programme, a expliqué Fanyeri Diarra, nous avons souhaité faire une préparation à deux étapes.
La première devait permettre à l’encadrement de voir certains joueurs qui n’ont pas participé aux éliminatoires, notamment les expatriés, alors que la deuxième étape était prévue à l’extérieur. Malheureusement, seuls trois joueurs expatriés sont venus et nous avons été obligés d’annuler le premier stage de préparation». «Pour la deuxième partie de la préparation, j’ai demandé un stage en Arabie Saoudite, en raison de la proximité du Royaume saoudien avec l’Egypte, mais c’est le Qatar qui a été retenu. Nous comptons disputer deux matches amicaux au Qatar mais pour le moment, je ne sais pas contre quelles équipes nous allons jouer».

Fanyeri Diarra a avoué qu’il aurait aimé avoir certains expatriés pour la phase finale de la CAN qui est qualificative pour les Jeux olympiques, Tokyo 2020, mais ni Sékou Koïta, ni Mohamed Camara ou encore le défenseur central Abdoulaye Diaby et le milieu de terrain offensif Boubacar Boubou Konté n’ont été libérés par leur club et aucun de ces éléments ne figure sur la liste du sélectionneur national. Malgré l’absence de ces joueurs, le technicien a martélé que les objectifs de la sélection restent la qualification pour les Jeux olympiques 2020, ajoutant qu’il «fera tout pour atteindre cet objectif». «Cette compétition nous donne l’opportunité, si nous sommes sur le podium, d’être aux Jeux olympiques, Tokyo 2020. Nous partons en Egypte pour être sur le podium et nous ferons tout pour réussir. Nous ne faisons pas la différence entre se qualifier pour la CAN U23 et les Jeux olympiques. C’est un objectif global», a insisté Fanyeri Diarra.

Evoquant la poule du Mali qui comprend également l’Egypte, le Cameroun et le Ghana, le sélectionneur dira que tous les groupes, sont difficiles «parce qu’il n’y a pas de petites équipes». «Toutes les équipes se valent à ce niveau, elles ont mérité leur qualification et ne sont pas là par hasard. Pour moi, nous avons chacun nos chances. Nous sommes dans la poule du pays organisateur, cela peut être une difficulté mais, nous avons l’habitude de gérer ce genre de situation. Pour moi, il n’y a donc pas un problème, nous partons à chance égale sur le terrain», a estimé Fanyeri Diarra qui n’a sélectionné que quatre joueurs locaux, à savoir El Bilal Touré (Afrique football élite), Diadié Dianka Samadiaré (Yeelen olympique), Félix Kamaté (Réal) et Bourama Doumbia (Stade malien). Parmi les 21 joueurs retenus par l’ancien international, on note la présence du Franco-Malien Moussa Sissako qui évolue au poste de défenseur. Né le 10 novembre 2000, Moussa Sissako a été formé au PSG où il a signé son premier contrat professionnel en juin 2018. Le jeune défenseur a choisi de jouer avec le Mali et c’est la première fois qu’il enfile le maillot d’une sélection malienne.
Pour mémoire, le Mali fera son entrée en lice, le 8 novembre contre l’hôte de la CAN, l’Egypte, avant d’en découdre avec le Cameroun (11 novembre) et de terminer la phase de poules contre le Ghana (14 novembre). Le groupe B est composé du Nigeria, détenteur du trophée, de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud et de la Zambie. A l’issue de la compétition, les trois premiers, à savoir le vainqueur, le finaliste malheureux et le troisième, seront qualifiés pour les Jeux olympiques, Tokyo 2020.

Ladji M. DIABY

La liste des 21
Gardiens de but : Youssouf Koïta (Gérone, Espagne), Samuel Diarra (Villarrubia CF, Espagne), Drissa Kouyaté (Hafia, Guinée).

Défenseurs : Issouf Traoré (Olympique Khouribga, Maroc), Sory Ibrahim Kané (FK Vorskla, Ukraine), Souleymane Gassama (US Sanse, Espagne), Moussa Sissako (PSG, France), Clément Boubacar Konaté (Liepaja, Lettonie), Félix Kamaté (Réal), Bourama Doumbia (Stade malien).

Milieux de terrain : Aliou Dieng (Al Alhy, Egypte), Boubacar Traoré (Metz, France), Siaka Bagayoko (Club sfaxien, Tunisie), Moussa Bagayoko (Adanaspor, Turquie), Seydou N’Daw Beuleube (Bolulediyespor, Turquie).

Attaquants : Amadou Diarra (Leonesa, Espagne), El Bilal Touré (Afrique football élite), Diadié Dianka Samadiaré (Yeelen olympique), Maharafa Tandia (FK Mladost, Bosnie-Herzégovine), Ibrahima Koné (FK Haugesund, Norvège), Aly Mallé (Balikesirspor, Turquie).

Laisser une réponse

P