Tennis de table : Coupe du mali, Malado Sidibé confirme, Daouda Traoré crée la surprise

0
81

Outre le trophée, les deux vainqueurs de Dame coupe ont reçu chacun une enveloppe symbolique

Les finales de la 2è édition de la coupe du Mali de tennis de table se sont disputées, samedi dans la salle de basket de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Organisée par la Fédération malienne de tennis de table (FMTT), la compétition a mis aux prises une quarantaine de pongistes (joueurs, ndlr) issus des ligues régionales et du District de Bamako. Pour cette 2è édition, deux catégories étaient en lice : les seniors et les juniors filles et garçons qui se sont affrontés en Simple. Ainsi, chez les Dames, Malado Sidibé a conservé son trophée face à Maïmouna Traoré, battue 3 sets à 1.
Cette confrontation entre la championne du Mali en titre et la vice-championne du Mali, toutes deux de la ligue de Bamako, était très attendue par les spectateurs et elle a tenu toutes ses promesses.
Malado Sidibé et Maïmouna Traoré ont gratifié les spectateurs de la salle INJS d’un beau spectacle. Le premier set a tourné à l’avantage de la championne du Mali qui s’est imposée 11-7. Mais au deuxième set, Maïmouna Traoré a réagi, en s’imposant 11-7. Malado Sidibé reprendra les choses en main au troisième set qu’elle remportera 12-10, avant de dominer, ensuite le quatrième set 11-7. La multiple championne du Mali remporte, ainsi Dame coupe pour la deuxième fois d’affilée et confirme qu’elle reste la reine du tennis de table national.

«Je suis très contente et fière d’avoir gagné la coupe du Mali pour la deuxième fois d’affilée. Je dédie ce trophée à ma famille qui m’a toujours soutenu. Je n’oublie pas mes encadreurs aussi et je dis grand merci à la fédération pour tout ce qu’elle fait pour la promotion de la discipline au Mali», dira Malado Sidibé. Chez les hommes, Daouda Traoré a crée la surprise, en battant 3 sets à 1 son coéquipier du Lycée sportif Ben Oumar Sy, Mamadou Kourouma.
Daouda Traoré a remporté les deux premiers sets (11-5, 11-9), avant de perdre le troisième (7-11). Mais au quatrième set, il a mis fin au suspense, en s’imposant 11-9, aux termes d’une bataille âprement disputée. Le jeune joueur remporte, ainsi le prestigieux trophée pour la première fois de sa carrière et prend date pour l’Open de Mopti et le championnat national qui sont prévus en décembre. Le président de la FMTT, Abdoulaye Sidibé a salué la qualité du spectacle produit par les quatre finalistes et s’est dit satisfait du bon déroulement de la compétition. «Cette année, la participation a été massive, toutes les ligues sont venues et il y’avait plus de quarante pongistes.
Le niveau des athlètes était également bon, ils ont prouvé qu’ils peuvent rivaliser avec les pongistes de la sous-région. Le troisième point qui mérite d’être souligné, c’est le fait que la compétition a permis de détecter de nouveaux talents», a déclaré Abdoulaye Sidibé, à l’issue des finales. Le premier responsable du tennis de table malien a, ensuite, adressé ses remerciements aux sponsors de la compétition, à savoir Sotelma-Malitel et PMU-Mali. Rendez-vous est désormais pris pour le championnat et l’Open de Mopti.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse

P