CHAN 2020 : Mali-Mauritanie, qui remportera le 3è round ?

0
305

Les Aigles locaux affrontent les Mourabitounes (surnom de la sélection de la Mauritanie), ce dimanche au stade Modibo Keïta à 16h, au compte du match retour du 2è et dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2020).

C’est une rencontre très importante pour les deux sélections, puisque le vainqueur de la double confrontation sera qualifié pour la phase finale de la compétition, prévue l’année prochaine au Cameroun.

C’est la 3è fois d’affilée que les deux pays s’affrontent à ce stade de la compétition. La 1ère fois, c’était en 2016 et cette explication a tourné à l’avantage des Aigles locaux, vainqueurs 2-1 à Bamako et auteurs d’un nul 1-1 au retour à Nouakchott. Deux ans plus tard (2018), les Mourabitounes ont pris leur revanche, en venant s’imposer 1-0 au stade Modibo Keïta, après avoir concédé le nul 2-2 en Mauritanie.

Pour ces retrouvailles, les deux sélections ambitionnent, chacune de gagner et décrocher le ticket de la phase finale. Après le 0-0 de la manche aller à Nouakchott, les jeux sont ouverts et tout semble possible. Toutefois, les Aigles locaux aborderont la partie avec un léger avantage et pourront compter sur le soutien du public qui sera totalement acquis à leur cause.

Mais, cela suffira-t-il au capitaine Mohamed Camara et à ses coéquipiers pour faire la différence ? «Le match sera difficile, à l’aller nous avons fait un match nul 0-0 à Nouakchott. C’est un résultat piège, mais le tournoi UFOA nous a permis d’avoir une idée par rapport à l’équipe.

Les joueurs sont en jambes et nous sommes confiants pour la qualification. Nous sommes entrés à l’internat depuis le 14 octobre et nous sommes en train de nous préparer dans les meilleures conditions. Nous espérons récupérer certains de nos cadres blessés. Je suis également en train de voir quelques joueurs pouvant remplacer nos blessés. Je pense que nous avons de bons arguments pour faire un bon résultat, dimanche devant nos supporters», répond le sélectionneur national, Nouhoum Diané qui travaille avec un effectif composé de 25 joueurs, dont 5 nouveaux éléments, à savoir Fily Traoré (COB), Émile Koné, Hamidou Sinayoko, Boubacar Traoré et El Hadj Salim Ba (Djoliba AC).

Le capitaine Mohamed Camara affiche également sa confiance et demande aux supporters de venir massivement au stade pour pousser l’équipe vers la victoire. «Je suis très confiant, on a tous les moyens pour faire un bon match et se qualifier pour la phase finale, assure-t-il. Je donne rendez-vous aux supporters dimanche, nous allons tout faire pour avoir la qualification». Pour sa première en sélection, Fily Traoré veut marquer le coup et ne jure que par la victoire.

«C’est ma première fois d’être appelé en équipe nationale, j’en suis très content. Je promets de tout donner, dimanche pour aider l’équipe à se qualifier. Si je joue, je ferai tout pour marquer. Pour moi, c’est la victoire ou rien», a martelé le sociétaire du COB qui occupe la tête du classement des buteurs du championnat, avec 4 réalisations. Pour le sélectionneur mauritanien, rien n’est perdu et le technicien pense même que le nul 0-0 de la manche aller est «un bon résultat».

«Nous avons fait un grand pas vers la qualification, en obtenant un nul à domicile. Nous nous attendons à un match difficile mais nous avons un groupe soudé et super motivé et nous allons tout mettre en oeuvre pour rentrer avec la qualification à Nouakchott», annonce Moustapha Sall.

Pour les autres matches, la Côte d’Ivoire reçoit le Niger, le même jour au stade Félix Houphouët Boigny avec un retard de 2 buts, alors que le Togo se déplace à Abuja pour défier le Nigeria (aller 4-1 pour les Togolais). Quant au Sénégal, il en découdra avec la Guinée.

Pour rappel, la phase finale du CHAN se déroulera en 2020 au Cameroun et mettra aux prises les 16 meilleures sélections africaines locales. La compétition est réservée aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux.

Djènèba BAGAYOKO
Dimanche 20 octobre au stade Modibo Keïta
16h : Mali-Mauritanie

Laisser une réponse

P