Dialogue national inclusif : Les femmes parlementaires s’impliquent

0
116

Mme Haidara Aïchata Cissé (au c) a demandé à la CMA et à d’autres à rejoindre le train de la paix et de la réconciliation

Le Réseau des femmes parlementaires du Mali entend pleinement jouer sa partition afin que la suite du processus de Dialogue national inclusif soit une réussite. C’est du moins ce que l’on peut retenir essentiellement aux termes du point de presse que ce regroupement a organisé samedi après-midi à la Maison de la presse. étaient présentes outre la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Walet Intallou, plusieurs députées et femmes leaders.
Dans ses propos liminaires, la présidente du Réseau des femmes parlementaires du Mali, Mme Haïdara Aïchata Cissé a déclaré qu’aujourd’hui, il est impératif pour elles de prendre conscience qu’une paix durable n’est possible que si les Maliens parlent le même langage. Pour ce faire, ajoutera-t-elle, les femmes parlementaires lancent un appel pressant à tous les Maliens et particulièrement à la classe politique pour la réussite de la dernière phase du Dialogue national inclusif.
«Au nom des femmes parlementaires, je demande spécialement à l’opposition, à la CMA et à tous ceux qui n’ont pas participé à la première phase du dialogue de rejoindre le train de la paix et de la réconciliation lors du Dialogue national qui va se tenir à Bamako dans les jours ou semaines à venir», a exhorté Mme Haïdara Aïchata Cissé.

Avant d’assurer que le Réseau qu’elle dirige, en collaboration avec les femmes d’autres associations, entamera incessamment des démarches vers les groupements cités plus haut pour leur adhésion à la dernière phase du dialogue.
La réussite de ce dialogue, aux dires de la députée élue à Bourem, sera celle de tous les Maliens, annonçant qu’il contribuera au renforcement de la paix, de la sécurité, de l’unité nationale et de la cohésion sociale. Ce, insistera-t-elle, afin de favoriser la réconciliation nationale ainsi que la tenue d’élections démocratiques et apaisées.
Les femmes parlementaires du Mali ont lancé un appel pressant et appuyé au gouvernement pour la mise en œuvre de toutes les recommandations issues du dialogue le plus tôt possible.
Auparavant, une minute de silence avait été observée en la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie pendant cette crise.

Massa SIDIBÉ

Laisser une réponse

P