Économie numérique et prospective : Les grands projets

0
158

Mme Kamissa Camara a initié ce cadre convivial de collaboration et de partenariat avec les hommes de médias

La ministre de l’Économie numérique et de la Prospective a expliqué hier à la presse les grandes missions de son département. Mme Kamissa Camara, qui intervenait lors d’un déjeuner de presse visant à créer un cadre de collaboration et de partenariat avec les hommes de médias, en a profité pour leur exposer les chantiers envisagés ou en cours au niveau de son département. Il s’agit, entre autres, de la dématérialisation de l’administration, de la transition numérique, de l’extension de la couverture téléphonique, de la couverture Internet, etc.
Le décor ainsi campé par la patronne du département, le directeur général de l’Agence des technologies et l’information et de la communication (Agetic), Ahmed Salif Camara, précisera que son service est chargé de la dématérialisation de l’administration publique. à ce titre, il envisage la mise en place d’une application qui va dématérialiser l’ensemble des démarches administratives comme les actes de naissance, les casiers judiciaires, les certificats de nationalité, afin que le citoyen ne paie que ce qu’il doit payer.
Pour sa part, le directeur général de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (Agefau) a exposé les efforts tendant vers la réduction de la fracture numérique. Souhahebou Coulibaly a, en la matière, rappelé l’installation de centres d’accès universel dans plusieurs localités du pays et au profit de plusieurs structures et organisations, afin de favoriser l’accès à Internet et réduire les coûts de communication.

Le directeur général de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD) a mis l’accent sur la transition numérique, notamment la Télévision numérique terrestre (TNT). Pour Ismaël Togola, ce projet qui sera réalité en 2020, diminuera les coûts de diffusion et permettra d’avoir des images de qualité et de son en Haute définition sur tout le territoire national. Aussi, près de 3000 km de fibre optique ont été déployés à travers tout le pays. Le câble sous-marin a été tiré depuis la frontière ivoirienne pour le mettre à la disposition des opérateurs. Cet investissement réduit les coûts des appels téléphoniques, a-t-il expliqué.
Interrogé à la fin de la rencontre, le secrétaire général du ministère de l’Économie numérique dira que la couverture Internet va permettre à tous les Maliens d’avoir accès aux services de qualité en matière de téléphonie et Internet. Parlant des avantages de la dématérialisation, Cheick Omar Maïga a témoigné ceci : «au département de l’Économie numérique, cela fait plus d’un an et demi que les conseils de cabinet se tiennent sans papier. Nous avons des tablettes. Ça marche beaucoup plus vite, c’est beaucoup plus sécurisé, beaucoup plus pratique». Selon lui, il est envisagé l’extension du réseau national de fibre optique. Avec le projet Mali numérique 2020, financé par la Chine, c’est près de 817 km supplémentaires qui seront réalisés, a détaillé le secrétaire général.

La sécurité est une préoccupation prise en compte. «Dans un pays qui connaît un problème sécuritaire comme le nôtre, le réseau national de vidéo surveillance va être renforcé dans le cadre du projet Mali numérique. Cela permettra la réalisation de 200 à 250 caméras de surveillance supplémentaires», a annoncé Cheick Omar Maïga qui a ajouté que des actons ont été initiées en faveur des jeunes et femmes entrepreneurs et incubateurs travaillant dans le domaine du numérique. La loi sur les start-ups qui crée un cadre juridique et réglementaire, adoptée récemment, s’inscrit dans ce cadre.
Le ministère de l’Économie numérique et de la Prospective a proposé son aide pour accompagner la presse dans la mesure des moyens de son département. «Nous avons des partenaires : opérateurs de téléphonie, de la coopération bi et multilatérale. Nous pouvons apporter une aide indirecte à travers des facilités sur les communications téléphoniques, la connexion Internet, l’achat d’équipements informatiques», a détaillé Cheick Oumar Maïga.

C. M. T.

Laisser une réponse

P