Forum de Paris sur la paix : Le chef de l’État plaidera pour la mobilisation internationale contre le terrorisme

0
421

Le président Keïta prendra la parole lors des deux rencontres (photo d’archives)

La cérémonie d’ouverture officielle du Forum de Paris sur la paix sera présidée ce mardi par le président de la République française, Emmanuel Macron, au Parc de La Villette, en présence d’une trentaine de chefs d’État et de gouvernement, dont le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.
Avant le début de la grande rencontre de Paris, le chef de l’État et les membres de sa délégation ont pris part à un dîner qui leur a été offert lundi soir à l’Élysée, par le président français.
Le Forum de Paris sera une occasion, pour les décideurs, de défendre le multilatéralisme face à la montée du terrorisme, face aux conflits internes et face aux «égoïsmes nationaux» dans un monde de plus en plus fracturé.
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, très attendu, va profiter de cette tribune pour évoquer de nouveau la crise multidimensionnelle qui secoue le Mali depuis 2012, les attaques terroristes dans notre pays et dans le Sahel. Le chef de l’État fera un plaidoyer pour une forte mobilisation internationale afin de trouver des solutions appropriées à la lutte contre les groupes terroristes qui sèment la mort parmi les militaires et les civils de notre pays.
Le Forum de Paris sur la paix se veut un espace d’échanges entre États, organisations internationales, ONG, entreprises et société civile dans le but de présenter des «solutions pour une meilleure organisation de la planète», selon ses organisateurs. Il ambitionne également d’être un relais d’actions concrètes et de «bonnes pratiques» face au changement climatique, aux inégalités, à la désinformation et à la cybercriminalité, entre autres.
Le Forum de Paris est la première plateforme dédiée aux solutions de gouvernance. Il vise aussi à améliorer l’organisation de notre monde pour relever les défis les plus urgents dans les domaines de la paix, de la sécurité, du développement, de la protection de l’environnement, des nouvelles technologies, de l’économie inclusive, de la culture et de l’éducation. Ainsi, pour faire face aux défis persistants de l’organisation du monde et aux attaques contre le multilatéralisme, le Forum de Paris sur la paix continue à agir pour mobiliser tous les acteurs concernés et comme incubateur pour faire avancer les solutions concrètes.

En plus du Forum de Paris sur la paix, le président Keïta prendra part également au Panel de haut niveau sur le thème : «Perspectives de la jeunesse sur le multilatéralisme» au siège de l’Unesco, aujourd’hui, à Paris. En sa qualité de Coordinateur des arts, de la culture et du patrimoine pour l’Union africaine (UA), Ibrahim Boubacar Keïta fera une importante déclaration.
Le président de la République profitera de cette opportunité pour soulever de nouveau les difficultés rencontrées par la couche juvénile et les solutions adaptées.
En outre, le président Keïta aura des entretiens avec plusieurs dirigeants français, européens et africains sur de nombreux sujets allant du renforcement de la coopération bilatérale aux questions sécuritaires et à la mise en œuvre de projets de développement, avant de rencontrer les Maliens de la diaspora.
Le président français, Emmanuel Macron, a inauguré hier lundi un nouveau monument aux morts pour la France dans le cadre des opérations extérieures (Opex) de l’Armée française, au Parc André-Citroën (XVe). Les noms de tous les militaires ayant reçu la mention «Mort pour la France» depuis 1963 dans des Opex, par arrêté ministériel, sont inscrits sur le mur du monument. Plusieurs de ces soldats ont perdu la vie sur notre territoire depuis le début de l’intervention de l’Armée française au Mali en 2012.

Envoyé spécial
Kader MAïGA

Laisser une réponse

P