Gao : PLUS DE 133 000 ENFANTS VACCINÉS CONTRE LA ROUGEOLE

0
223

La région a atteint un taux de vaccination de 104,6% contre la rougeole

Le responsable du Programme élargi de vaccination (PEV) à la direction régionale de la santé de Gao, Boubacar Sidibé, a accordé une interview aux enfants journalistes de la Région de Gao. Il évoque la campagne de vaccination du mois de mai dernier.
Enfant journaliste : Bonjour M. Sidibé, quel est le nombre d’enfants vaccinés durant la dernière campagne de vaccination dans la Région de Gao ?
Boubacar Sidibé : En mai 2019, précisément 127 611 enfants étaient concernés et 133 479 ont été vaccinés. Le taux de couverture est de 104,6%. Parmi ces 133 479 enfants, il y a 2.565 enfants qui ont reçu pour la première fois la dose du vaccin contre la rougeole.
Enfant journaliste : Est-ce que tous les enfants ont été vaccinés durant cette campagne ?
Boubacar Sidibé : Durant cette campagne de vaccination contre la rougeole, nous avons atteint un taux de couverture de 104,6%. Nous avons donc dépassé le nombre fixé. Mais avec la mobilité de la population, ce n’est pas toujours sûr que tous les enfants soient vaccinés.
Enfant journaliste : Quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés en général ?
Boubacar Sidibé : Le problème auquel nous sommes confrontés en général, c’est le problème d’assiduité d’abord à la vaccination c’est-à-dire les mamans n’amènent pas régulièrement leurs enfants pour les faire vacciner. Concernant la vaccination de routine, il y a un calendrier vaccinal que l’enfant doit suivre de sa naissance jusqu’à son premier anniversaire et des périodes bien précises au cours desquelles l’enfant doit être vacciné. Il arrive que si une maman amène son enfant pour qu’il soit vacciné une fois, elle ne revient pas au moment du rendez-vous fixé pour la vaccination suivante. Or, encore une fois, les vaccins doivent être administrés à des périodes précises pour qu’ils soient efficaces. Cela pose le problème de suivi du programme de vaccination des enfants.
Enfant journaliste : Est-ce que vous avez accès aux vaccins contre la rougeole ?
Boubacar Sidibé : Dans la Région de Gao, il y a des difficultés pour accéder aux vaccins aujourd’hui. Les produits doivent être acheminés de Bamako. à cause de l’insécurité et de l’état de la route, le transport des produits est difficile. Par exemple, il n’y a même pas un mois de cela deux camions transportant des vaccins et des intrants ont été enlevés en cours de route.
C’est pour cela qu’on a sollicité l’appui des partenaires et des responsables au niveau central pour acheminer les vaccins par avion. Pour le transport des produits de Gao vers les Centres de santé communautaires, il n’y a pas de problème majeur.
Enfant journaliste : Quel appel avez-vous à lancer à la population ?
M. Boubacar Sidibé : Je demande aux mères d’amener leurs enfants aux centres de santé le plus proche, car il y a des maladies incurables que l’enfant peut avoir s’il n’est pas vacciné. Par ailleurs, je remercie l’ensemble des partenaires et particulièrement l’Unicef qui nous appuie en équipements notamment en offrant des frigos solaires pour la conservation des médicaments et des vaccins pour la Région de Gao.

Propos recueillis par
Lallaïcha Cissé,
Fatoumata Diallo
et Abdramane
Sawadogo

Laisser une réponse

P