Issoufou Mahamadou à Bamako: La sécurité au menu d’une visite de travail et d’amitié

0
195

Le président Issoufou a été accueilli par son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita à sa descente d’avion

Le président nigérien Issoufou Mahamadou, président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est depuis la mi-journée à Bamako pour une visite de travail et d’amitié. A sa descente d’avion, il a été accueilli par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita, accompagné par le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Tiebilé Dramé.

Accueilli avec tous les honneurs dus à son rang, le président nigérien Issoufou Mahamadou et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keita, après l’exécution de l’hymne de la CEDEAO et des hymnes nationaux du Niger et du Mali, ont passé en revue les troupes et salué les corps constitués.

Les deux chefs d’Etat ont ensuite été installés au salon d’honneur du Pavillon présidentiel de l’aéroport international président Modibo Keita-Senou.

A son arrivée, le président nigérien qui s’est brièvement adressé à la presse s’est dit toujours heureux de voir son frère Ibrahim Boubacar Keita. Selon lui, cette visite est l’occasion pour les deux chefs d’Etat de parler de la coopération entre les deux pays, surtout dans le domaine de la sécurité.

Au cours de cette visite de travail et d’amitié, les deux présidents auront un entretien en tête-à-tête, ensuite, ils présideront une séance de travail entre la délégation du Niger et celle du Mali. Cette rencontre sera sanctionnée par la lecture d’un communiqué final par le ministre nigérien des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration  africaine et des Nigériens de l’extérieur.

Enfin, les présidents Issoufou Mahamadou du Niger et Ibrahim Boubacar Keita du Mali vont animer une conférence de presse pour faire le point du travail qui a été fait lors de cette visite d’amitié et de travail. C’est après cette conférence de presse que le président nigérien et la délégation qui l’accompagnent quitteront Bamako.

Dieudonné DIAMA 

Laisser une réponse

P