Journées nationales du patrimoine culturel : Les jeunes seront à l’honneur à Ségou ce week-end

0
86

abrite ce samedi 28 septembre, les Journées nationales du patrimoine culturel. À travers des conférences-débats, expositions de photographies et d’artisanat, visites des sites et monuments, projections de films, soirées culturelles, le ministère de la Culture et la direction nationale du patrimoine culturel souhaitent sensibiliser en premier lieu les jeunes à la cause du patrimoine.

             Youssouf Doumbia

C’est pourquoi, le thème central de cet événement est : « Patrimoine culturel, jeunesse et citoyenneté : implication de la jeunesse dans la protection et la promotion du patrimoine culturel et rôle et place des valeurs culturelles dans la construction citoyenne ».

Entre autres objectifs spécifiques, ces journées visent à identifier les causes liées à l’insuffisance de la transmission en vue de faire mieux connaître et permettre aux jeunes de s’approprier le patrimoine culturel ; éduquer la jeunesse à la protection et la promotion du patrimoine culturel dans le contexte socioculturel actuel.

Une conférence-débats sera organisée dans la salle Miérou Ba de Ségou autour du thème général des Journées nationales du patrimoine culturel : « Patrimoine culturel, jeunesse et citoyenneté : implication de la jeunesse dans la protection et la promotion du patrimoine culturel et rôle et place des valeurs culturelles dans la construction citoyenne ».

Cette conférence portera sur des sous-thèmes qui seront présentés par des experts et des personnes ressources locales.

Des conférences-débats seront organisées dans chaque région sur le thème des Journées nationales du patrimoine culturel par les directeurs régionaux de la culture, en collaboration avec les chefs de Missions culturelles (dans les régions où existent les Missions culturelles). Participeront à ces conférences, les cadres régionaux, les élus locaux, les représentants des communautés locales, de la société civile, ainsi que des associations de femmes et de jeunes.

Quant à l’exposition, elle portera sur les photographies expressives réalisées par la direction nationale du patrimoine culturel, la direction régionale de la culture et la Mission culturelle de Ségou dans le cadre de la recherche et de la documentation du patrimoine culturel et naturel de la Région de Ségou.

Selon les termes de référence élaborés par la direction nationale du patrimoine culturel, en dépit de sa richesse et de sa diversité, le patrimoine culturel demeure mal connu des populations (y compris des décideurs et des jeunes générations).

Cette situation ne va pas sans conséquences, en l’occurrence des actions préjudiciables au patrimoine culturel. Pire, nombre de ces éléments sont aujourd’hui en péril à cause de divers facteurs dont les intempéries, la destruction, le vol, le pillage, les fouilles clandestines, le trafic illicite, la pression du développement urbain, l’insuffisance d’entretien, etc.

Aussi, a-t-on constaté que beaucoup de jeunes, pour des raisons économiques et religieux, se sont détournés des biens culturels en les détruisant alors qu’ils ont un rôle prépondérant à jouer dans la protection et la promotion de ces biens à l’image de la participation citoyenne des jeunes de Gao pendant la crise de 2012.

En effet, nombre de jeunes n’ont pas ou n’ont qu’une connaissance partielle de notre histoire et de notre patrimoine culturel.

Cela met en péril le devenir des biens du patrimoine culturel, facteur de dialogue, paix de et de cohésion sociale, source importante de génération des emplois directs et indirects, à travers la réhabilitation et la restauration des sites et monuments et atout de développement économique et social des collectivités territoriales par le biais du tourisme culturel.

En vue d’assurer la continuité et l’affirmation de l’identité culturelle, la transmission des éléments du patrimoine culturel aux jeunes générations est un impératif au moment où les générations actuelles s’orientent de plus en plus vers les modes de vie contemporains.

La dépravation des mœurs et la dégénérescence culturelle se manifestant par l’effritement moral de la société, constituent un défi à relever pour la construction de la citoyenneté et du civisme. Pour surmonter ces obstacles, il s’agira de créer les conditions d’une renaissance culturelle qui passe par la réhabilitation des valeurs culturelles et leur rôle dans la construction citoyenne.

Les différents régimes qui se sont succédé, de l’indépendance à nos jours, se sont préoccupés de la décrépitude de la citoyenneté et ont mis en place des départements dédiés à la construction citoyenne. Cette construction citoyenne, ont-ils unanimement indiqué, doit s’appuyer sur nos valeurs culturelles.

Telle est aussi la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui s’exprimait ainsi : « la construction citoyenne, le patriotisme et l’intégrité sont axés sur les valeurs culturelles identitaires, riches et diversifiées du Mali ».

Les jeunes représentent l’espoir et l’avenir et constituent la majorité de la population, donc un atout stratégique. C’est pourquoi, il est impératif, aujourd’hui, d’impliquer la jeunesse dans la protection et la promotion du patrimoine culturel.

La continuité culturelle est à ce prix. Alors, quel est l’état actuel de connaissance du patrimoine culturel des jeunes ? Quelles sont les causes de l’effritement des valeurs identitaires ? Comment mieux impliquer et éduquer les jeunes à la protection et la promotion du patrimoine culturel dans le contexte socioculturel actuel ? Quels sont le rôle et la place des valeurs culturelles identitaires dans la construction citoyenne ? Autant d’interrogations qui résument et en préfigurent toute la problématique du thème.

Il importe donc de former les jeunes au patrimoine culturel afin qu’ils saisissent sa valeur, son importance et sa place dans la préservation de l’identité culturelle et le rôle fondamental des valeurs culturelles dans la construction citoyenne, dans la construction de la paix et de la cohésion sociale sans laquelle on ne saurait parler de développement durable.

D’où le choix du thème des Journées nationales du patrimoine culturel, édition 2019 : « Patrimoine culturel, jeunesse et citoyenneté : implication de la jeunesse dans la protection et la promotion du patrimoine culturel et rôle et place des valeurs culturelles dans la construction citoyenne ».

Youssouf DOUMBIA

Laisser une réponse

P