Koulikoro : Les résultats de l’enquête démographique et de santé restitués

0
101

Les participants ont recommandé la dissémination des données à tous les niveaux sanitaires

Une mission de la direction nationale de la santé conduite par Dr Coulibaly Madina Kanouté et comprenant Diallo Aïssata Diakité du Centre d’information, d’éducation et de communication pour la santé et Aboubakrine Ag de l’Institut national de la statistique ont restitué, jeudi dernier à Koulikoro, les résultats de l’enquête démographique et de santé du Mali (EDSM Vl).
La restitution s’est déroulée dans la salle de conférence du gouvernorat et a été présidée par Boubacar Massa du conseil régional en présence de la directrice régionale de la santé de Koulikoro, Dr Najim Koura Diallo et du directeur régional du développement social, Modibo Coulibaly. La restitution a essentiellement porté sur les résultats obtenus par rapport aux différents indicateurs lors de l’enquête dans la Région de Koulikoro. « L’objectif de EDSM Vl est de collecter, d’analyser et de diffuser les données démographiques et de santé portant en particulier sur la fécondité, la planification familiale, la santé et l’état nutritionnel de la mère et de l’enfant, le paludisme et le VIH/Sida.

L’ensemble de ces informations collectées constituent une base de données qui facilitera la mise en place et le suivi de politique et programme visant à améliorer les conditions de vie de la population du Mali », a introduit Dr Coulibaly Madina Kanouté. L’exercice a porté sur quatre présentations; à savoir les caractéristiques des logements et de la population, la présentation de la méthodologie et les résultats de l’EDSM Vl et la démonstration de STAT compilé&Interprétation de données et l’application mobile.
Cette communication présentée par Diallo Aminata Diakité a fait ressortir les résultats clés des caractéristiques des ménages et des caractéristiques des enquêtés. Ainsi, 17% des ménages au Mali sont dirigés par des femmes, les enfants de moins de 15 ans représentent 52% de la population, 49% des ménages disposent de l’électricité. Aussi, 69% des ménages s’approvisionnent en eau de boisson auprès d’une source améliorée, 55% des ménages utilisent des toilettes améliorées, 66% des femmes et 53% d’hommes n’ont jamais fréquenté l’école.

La seconde communication, qui porte sur les résultats obtenus par rapport aux différents indicateurs principaux lors de l’enquête dans la Région de Koulikoro, a été présentée par Dr Coulibaly Madina Kanouté. Il ressort de cette présentation que 19% des femmes de 15 à 45 ans utilisent la méthode de planification familiale dans la Région de Koulikoro contre une moyenne nationale de 16%. En matière de santé de la reproduction, 74% des femmes reçoivent des soins prénataux auprès d’un prestataire formé contre 80% de la moyenne nationale et 56% des femmes font des accouchements assistés auprès d’un prestataire qualifié contre un taux national de 67%. S’agissant de la santé de l’enfant, 45 % des enfants reçoivent les vaccins de base, 25% des enfants de moins de 5 ans ont un retard de croissance et 49% des enfants meurent avant l’âge de 5 ans. Dans le cadre du paludisme, 83% des enfants de 5 ans et 91% des femmes enceintes dorment sous moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée (MILD). 10% des femmes de 15-49 ans ont effectué le test du Sida, 96% des femmes de 15-49 ans sont excisées, 32% des femmes en union ou en rupture d’union ont subi des violences émotionnelles, physiques ou sexuelles exercées par leurs maris, partenaires actuels.
Les participants ont recommandé la dissémination des résultats de EDSM Vl à tous les niveaux sanitaires, d’assurer la continuité de l’enquête. Il faut rappeler que ce rapport a présenté les résultats de la 6è enquête démographique et de santé du Mali (EDSM-Vl) réalisée par l’Institut national de la statistique (INSTAT) en étroite collaboration avec la Cellule de planification et de statistique du secteur santé, développement social, promotion de la famille. Le financement a été assuré par l’Agence des états-Unis pour le développement international (USAID).

Amadou MAÏGA
Amap-Koulikoro

Laisser une réponse

P