Le CSD assure le service minimum

0
62

La bonne série continue pour le CSD. Dimanche, les pensionnaires de Koulikoro ont poursuivi leur marche en avant en dominant, à domicile, l’AS Bakaridjan (1-0) au stade Mamadou Diarra H. Les hommes de Sékou Seck enregistrent ainsi leur 2è victoire d’affilée et confortent leur position en haut du classement. Tout s’est joué en deuxième période. On jouait la 61è minute : suite une à une incursion du capitaine du CSD, Nouhoum Koné qui a expédié une belle passe en profondeur pour son coéquipier, Mohamed L. Sacko. L’attaquant koulikorois a fixé le portier de l’AS Bakaridjan avant de le battre, (1-0, 61è min).
Dans cette rencontre, chaque équipe a eu sa mi-temps. La première période a été dominée par les visiteurs, tandis que la deuxième a été à l’avantage des locaux. C’est l’équipe de Barouéli qui a allumé la première mèche de la partie. Lancé dans le dos de la défense adverse par un partenaire, le milieu de terrain Mamadou Diarra se présente, seul, devant le keeper du CSD, avant d’expédier le ballon dans les nuages (10è min). Un avertissement sans frais pour les protégés du coach Sékou Seck.

A la demi-heure de jeu, l’AS Bakaridjan obtient un penalty suite à une charge irrégulière de l’arrière garde du CSD, Sory Traoré sur l’attaquant de Barouéli, Moussa Togola, quand il s’apprêtait à armer son tir. Sans hésiter le référé central Sory Ibrahim Keïta indique le point de penalty. Mais malheureusement Zoumana Simpara échoue sur la barre transversale du keeper du CSD, Boubacar Camara (30è min). Malgré le soutien d’un public, totalement acquis à sa cause, le CSD n’arrive pas à se libérer et à construire son jeu. Score à la pause 0-0.
Au retour des vestiaires les deux équipes rehaussent le niveau de leur jeu, toutefois les bonnes occasions offensives seront à l’actif des joueurs CSD. Ainsi après une belle combinaison offensive, les Koulikorois ouvrent le score grâce à Mohamed L. Sacko (1-0, 61è min). Ainsi malgré quelques occasions du côté du CSD, le score n’évoluera pas : 1-0 pour le CSD.

«Après une première mi-temps difficile, les jeunes se sont ressaisis en deuxième période et Dieu merci nous avons gagné. En réalité l’AS Bakaridjan a bien joué, elle a eu la chance de scorer en début du match, mais elle n’a pas été réaliste. De notre côté, les jeunes sont resté concentrés et après une heure de jeu, nous obtenons deux occasions et marquons un but. Les dieux du stade étaient avec nous», a déclaré le technicien du CSD, Sékou Seck à la fin de la rencontre.
Pour l’entraîneur de l’AS Bakaridjan, Dédé Tamboura, son équipe méritait les trois points de la rencontre. Il pointe du doigt le manque de réalisme de ses joueurs. «Dans un match de football, vous avez beau dominé le jeu si vous ne marquez pas, ça ne sert à rien. Mes joueurs ont eu les meilleures occasions de la rencontre, mais n’ont pas été réalistes, c’est dommage. Après le match nul de la première journée, nous voulions nous ressaisir lors de cette deuxième sortie, mais ça n’a pas marché», détaillera coach Dédé Tamboura.
Lors de la prochaine journée, l’AS Bakaridjan recevra le Djoliba tandis que le CSD défiera l’ASB.

Envoyés spéciaux
Seïbou S. KAMISSOKO
Morimakan Coulibaly

Dimanche 25 août au stade Mamadou Diarra H.
SCD-AS Bakaridjan : 1-0
But de Mohamed L. Sacko (61è min) pour le CSD.
Arbitrage de Sory I. Keïta assisté de Sékou Timbiné et de Harouna Diabaté.
CSD : Boubacar Camara, Boubacar Traoré, Modibo Camara, Sory Traoré, Moriba Diarra, Abdramane Diarra, Bengaly Sanogo, Mohamed L. Sacko (Sibiry B. Sissoko), Nouhoum Koné (cap), Yacouba Zié Ouattara, Karamoko Tangara (Adama Samaké).
Entraîneur : Sékou Seck.
AS Bakaridjan : Abdoulaye Souaré, Kalfa Traoré (cap), Ousmane Keïta, Oumar I. Traoré, Seydou Coumaré, Haman Mandjan (Mahamadou Touré), Moctar Diallo, Mamadou Diarra (Boubacar Diakité), Moussa Togola, Sékou S. Cissé, Zoumana Simpara.
Entraîneur : Dédé Tamboura.

Laisser une réponse

P