Le président de l’Assemblée nationale rend visite à la doyenne d’âge de la Commune III

0
76

Mme Diarra Maïmouna Sangaré a fait des bénédictions pour le pays

Le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé, accompagné des autorités politiques, administratives et traditionnelles de la Commune III, s’est rendu, hier, au domicile de la doyenne d’âge de la circonscription, à Niomiranbougou, Mme Diarra Maïmouna Sangaré, âgée de 110 ans. C’était en présence du parrain de ladite commune, Mamadou Minkoro Traoré, président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCCM).
C’est dans une atmosphère de cousinage à plaisanterie que la délégation du président de l’Assemblée nationale a été reçue par les membres de la famille de la doyenne d’âge de la Commune III. Habillée en « nouvelle mariée », et assise dans un fauteuil entre le président de l’Assemblée nationale et la 5è adjointe au maire de la commune, la vieille dame se porte visiblement comme un charme. L’aînée était entourée des membres de sa famille, notamment ses enfants, ses petits enfants, mais aussi ses amies et des voisins du quartier pour commémorer cette journée de solidarité et de lutte contre l’exclusion.
Par cette visite, Issaka Sidibé a sacrifié à une tradition de notre pays : le respect dû aux personnes âgées. Cela se fait conformément à la vision du président de la République et son attachement à nos us et coutumes.

Pour le député élu à Koulikoro, cette visite était aussi l’occasion pour demander à la doyenne de faire des bénédictions pour notre pays qui vit une crise sécuritaire depuis quelques années. Après les civilités d’usage, la délégation a été introduite par un maître de la parole. Ensuite, le président de l’Assemblée nationale a remis symboliquement de la cola à l’aînée avant de lui offrir des cadeaux, au nom du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et une enveloppe symbolique.
Pour Issaka Sidibé,  “c’est une fierté de venir saluer une doyenne d’âge et de lui demander de faire des bénédictions pour le pays”. Le président de la représentation nationale a soutenu ensuite qu’il était venu pour perpétuer quelque chose  qui  existe déjà chez nous depuis très longtemps et que c’est une fierté de respecter cette tradition.

En retour, Mme Diarra Maïmouna Sangaré a  fait des bénédictions pour la stabilité et la prospérité de notre pays. Elle a salué la marque d’attention qui lui a été portée avant de présenter un plat de haricot pour ses hôtes du jour, en magnifiant le cousinage à plaisanterie. Quoi de plus normal d’accueillir son cousin Sidibé avec un plat de haricot ! C’est une action très forte au niveau de notre société, symbole du vivre ensemble et de partage, a expliqué celle qui a soufflé ses 110 bougies. Elle ne semble pas souffrir visiblement d’un quelconque handicap physique, excepté un problème de vision. La mamie a bien échangé avec la délégation et témoigné de sa gratitude aux donateurs pour leur geste de solidarité avant de saluer les plus hautes autorités pour leur acte de solidarité à l’endroit des personnes démunies. Le président de l’Assemblée et sa délégation ont partagé le plat de haricot avec leur hôte.

Amadou SOW

Laisser une réponse

P