Nos expatriées : Les débuts prometteurs d’Aïssata Traoré à Guingamp

0
76

Arrivée dans l’Hexagone cette année, en provenance de Turquie, l’internationale Malienne a effectué son baptême du feu contre Paris FC, lors de la 9è journée du championnat français de D1. L’ancienne joueuse des Super Lionnes a joué 30 minutes et porté son équipe vers la victoire. 

 Aïssata Traoré a livré son tout premier match avec Guingamp, le dimanche 17 novembre face au Paris FC. La nouvelle recrue Guingampaise et ses coéquipières se sont imposées sur le score de 2-0. Les deux buts ont été marqués par Louise Fleury (73è min) qui scorait ainsi pour la quatrième fois depuis le début de la saison et la Nigériane Desire Oparanozie (90è min+2).

Cette dernière a marqué un but exceptionnel d’une frappe limpide de plus de quarante mètres. Pour revenir à l’internationale malienne, elle est entrée en jeu à la 62è minute à la place de Camille Pecharman.

L’ancienne joueuse de Besiktas (Turquie) et des Super Lionnes d’Hamdallaye s’est créée trois occasions nettes (66è, 69è et 82è min) mais elle n’a pas réussi à faire trembler les filets pour son baptême du feu en championnat français. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur de Guingamp, Frédéric Biancalani a rendu hommage à Aïssata Traoré qui avait raté le match précédent, en raison d’un problème administratif.

«J’ai été beaucoup séduit par la qualité du jeu produit par la Malienne. Je suis fière d’Aïssata, elle joue bien, en plus, elle est attentive et surtout respectueuse. J’espère qu’elle continuera sur cette lancée», a déclaré le technicien dans le journal Ouest-France. «Après trois défaites consécutives à domicile, l’équipe retrouve le sourire et cela coïncide avec le premier match d’Aïssata, On a une équipe qui est vraiment ambitieuse qui veut aller le plus loin possible dans le championnat. Je dis à mes joueuses, de redoubler d’efforts pour faire honneur au club», a ajouté Frédéric Biancalani.

Des propos très encourageants pour l’internationale Malienne qui est considérée comme l’une des joueuses les plus talentueuses de notre pays. «Je suis très heureuse de voir les supporters de Guingamp retrouver le sourire après trois défaites consécutives à domicile. Cette victoire est venue au bon moment, mes coéquipières disent que mon arrivée a porté chance à l’équipe mais je pense que c’est un travail d’équipe. Tout le monde a joué sa partition et nous avons été récompensées», a réagi Aïssata Traoré que nous avons jointe au téléphone après la rencontre contre Paris FC.

Elle poursuivra : «J’ai été bien accueillie à mon arrivée ici, je n’ai aucun problème, Dieu merci. Tout le monde m’apprécie dans le club. Au début, j’avoue que j’avais très peur mais maintenant tout va bien. Je remercie sincèrement mon entraîneur Frédéric Biancalani qui m’a fait confiance et qui continue à me donner de bons conseils. Je n’oublie pas non plus les supporters du club, franchement ils sont au petit soin avec moi. Pour tout dire, je me sens comme chez moi en France».

Grâce à leur victoire contre Paris FC, l’internationale Malienne et ses coéquipières se sont hissées à la 5è place du championnat, avec 13 points. Aïssata Traoré et la Nigériane Desire Oparanozie sont les deux Africaines de Guingamp. Au classement du championnat, l’Olympique Lyonnais mène le bal, avec 25 points devant le PSG qui affiche 22 points au compteur, alors que Montpellier complète le podium, avec 19 unités.

Pour mémoire, le championnat français de foot féminin a été créé pour la première fois en 1919 par la Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF), avant de disparaître en 1932, puis de renaître en 1974, sous l’égide de la Fédération française de football (FFF). Cette année, 12 clubs sont en lice pour le titre de champion : l’Olympique lyonnais, le tenant du titre et champion d’Europe, le PSG, Paris FC, Montpellier, Guingamp, Metz, Bordeaux, FCF 91 Féminines, Stade de Reims, Soyaux, DFCO Féminin et Marseille.

Avec 17 titres, l’Olympique lyonnais est le club le plus titré et les Lyonnaises détiennent également le record du nombre de victoires consécutives (13, série en cours). Aussi, le club rhodanien a été sacré plusieurs fois champion d’Europe. La prochaine journée du championnat se dispute ce samedi et Aïssata Traoré et ses coéquipières de Guingamp rendront visite au troisième du classement, Montpellier.

Coéquipière d’Aïssata Traoré en sélection, Bassira Touré doit également faire son baptême du feu avec le FC Kiryat Gat (D1 israélienne), ce jeudi 21 novembre, lors de la première journée du championnat de ce pays. L’ancienne joueuse de l’AS Mandé et ses coéquipières feront leur entrée en lice contre Maccabi Kishronot Hadera. Bassira Touré est arrivée en Israël il y a deux semaines, en provenance d’Espagne, précisément du FC Malaga. L’internationale Malienne a signé un contrat d’un an renouvelable.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse

P