Programme « Graine de futur » : Un tremplin pour les talents maliens évoluant dans les TIC

0
63

Les officiels entourés d’étudiants avec leurs certificats de fin de formation

Le programme « Graine de futur », initié en mars denier par l’entreprise Huawei, est arrivé à terme. La cérémonie de clôture, organisée à cet effet lundi dernier, a été présidée par la ministre de l’Economie numérique et de la Prospective. Kamissa Camara qui avait à son côté le directeur général du géant chinois au Mali, Kenny Song.

Lancé en 2008, ce programme est exécuté dans 108 pays.

Il vise, entre autres, le développement de talents locaux évoluant dans les Tic au Mali et incite à accorder un plus grand intérêt aux Tic.

Le directeur général de Huawei Mali, intervenant lors de la cérémonie, a fait lien entre les objectifs stratégiques de sa société et le Plan numérique qui vise à stimuler la croissance du secteur des Tic et de l’économie nationale. En ce sens que Huawei est engagé, a argumenté Kenny Song, à réduire la fracture numérique, afin que tous profitent des avantages de la technologie. Selon le rapport de Huawei sur l’Indice de la connectivité mondiale, chaque dollar supplémentaire investi dans l’infrastructure des Tic rapportera 5 dollars en PIB en 2025, a-t-il rapporté. « Notre mission, à long terme, est d’aider à construire un monde mieux connecté avec des technologies innovantes.

Pour ce faire, nous avons besoin de meilleurs talents », a indiqué le directeur général de Huawei Mali, avant de remercier la ministre de l’économie numérique et de la Prospective pour avoir crée un environnement propice au développement des Tic et pour son soutien constant à Huawei.

La ministre Kamissa Camara a confirmé que ce programme cadre avec les ambitions de son département en matière de développement du numérique. Pour elle, sa vocation essentielle est de contribuer significativement aux renforcements des capacités et compétences de la jeunesse dans les Tic technologie, et à la réduction de la fracture numérique. Ainsi, à travers « Grain de futur », le gouvernement malien a offert l’opportunité aux instituts d’enseignements, aux organisations et autres associations d’approfondir leurs connaissances, en effectuant un voyage d’immersion au siège de Huawei, en Chine.

15 étudiants ont été sélectionnés dans ce cadre. Cinq d’entre eux ont bénéficié une formation locale. Les dix meilleurs ont participé au programme «Graine de futur»,  en effectuant un voyage d’immersion en Chine. Ils ont tous (les 15) reçu leurs certificats de fin de formation, en marge de la cérémonie de clôture. Leur porte-parole a attiré l’attention des autorités sur la nécessité de les insérer dans des activités leur permettant de mettre en œuvre les connaissances acquises pendant la formation. Laya Yibé Guindo a invité le gouvernement à investir davantage dans les nouvelles technologies. Car, selon lui, le monde d’aujourd’hui est un monde connecté où il faut, selon lui, tout mettre en œuvre pour s’adapter à la nouvelle aire révolutionnée par le 5G, au risque d’être dépassé.

Amadou

GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse

P