Réalisation d’infrastructures routières de qualité : Synergie d’actions des acteurs

0
88

Les participants ont suggéré la relecture des textes de l’Autorité routière

Les travaux de la réunion annuelle des services des routes ont pris fin vendredi dernier à Sikasso. La cérémonie de clôture de cette importante rencontre, présidée par le secrétaire général du ministère des Infrastructures et de l’Équipement, Makan Fily Dabo, a vu la présence du directeur national des routes, Mamadou Nama Keïta.
Lors des travaux, les participants ont été repartis entre deux groupes de travail.
Le premier groupe s’est penché sur le projet de programme des travaux d’entretien routier de l’exercice 2020 et la situation d’exécution de la convention de financement et des conventions de maîtrise d’ouvrage déléguée au titre de 2019.
Le deuxième groupe a travaillé sur les questions relatives au transfert de compétences et des ressources financières aux collectivités territoriales pour leur permettre d’exercer pleinement leur mission.
À l’issue des débats, les participants ont suggéré la relecture des textes de l’Autorité routière. La motivation, selon les auteurs de cette proposition, est de permettre à cette structure de trouver d’autres sources de financement innovant. Ils ont aussi prôné l’audit des réformes de l’entretien routier, l’amélioration des dispositifs de supervision des travaux d’entretien routier et la nécessité d’accompagner cette importante réforme d’un effort de communication et de sensibilisation des acteurs concernés pour faciliter son appropriation.
Les séminaristes ont jugé nécessaire le maintien des recommandations pertinentes non encore exécutées de la réunion annuelle 2018. Avant d’insister sur la prise des mesures d’accompagnement en précisant davantage les rôles des différents acteurs afin d’éviter les conflits de compétences et les difficultés de collaboration ou de coexistence des services déconcentrés transférés et les services propres des collectivités territoriales, y compris la mise à disposition de ressources humaines pour mieux accompagner les collectivités territoriales. Intervenant pour clore les travaux, le secrétaire général du ministère des Infrastructures et de l’Equipement s’est félicité de la qualité des interventions.
«Les uns et les autres ont pris la parole et ont parlé véritablement sans passion et avec professionnalisme. Cela démontre tout l’intérêt que vous accordez au développement de la promotion des routes de qualité», a déclaré Makan Fily Dabo. Il a donné l’assurance que les recommandations faites seront traduites en actes concrets. Avant d’inviter les acteurs des routes à plus de synergie et de complicité. Car, si une partie échoue, c’est toute la chaine qui a échoué, a-t-il prévenu.
Envoyé Spécial
Amadou GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse

P