Salon international de l’artisanat du Mali : La ministre Nina Walet Intallou s’enquiert de la bonne organisation

0
90

Le chef du département (2è à g) s’est assuré des préparatifs de l’évenement

Depuis sa nomination à la tête du département de l’Artisanat et du Tourisme en juillet 2016, l’organisation d’un salon international pour les artisans maliens, faisait partie des principales activités conduites par le chef du département, Mme Nina Walet Intallou. Ce grand rendez-vous biennal tiendra sa 2è édition à Bamako au Parc des expositions de Bamako, du 7 au 21 novembre 2019.

à quelques jours de l’événement, Mme la ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Nina Walet Intallou et ses proches collaborateurs s’activent afin de s’assurer que les derniers réglages sont au point en vue de la tenue de ce salon. C’est dans ce cadre que la ministre s’est rendue, la semaine dernière, sur le site de l’évènement pour s’enquérir dans les détails de l’organisation de cette fête artisanale. à l’issue d’une visite guidée conduite par le président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM), Mamadou Minkoro Traoré, dont la structure a en charge l’organisation de cette 2è édition, Mme la ministre s’est dite satisfaite de l’évolution de l’organisation, mais a estimé tout de même que beaucoup reste encore à faire pour gagner le pari.

De son côté, Mamadou Minkoro Traoré pense qu’il y a très peu de souci à se faire. « Tout sera prêt avant le 7 novembre 2019 », a assuré le président de l’APCMM.

Il faut rappeler que le Sénégal est l’invité d’honneur de ce salon. Mme Nina Walet Intallou s’était rendue personnellement dans ce pays pour remettre en main propre l’invitation du Mali à son homologue sénégalais. à l’issue de ce bref séjour, les deux parties ont signé un mémorandum de mise en œuvre d’actions découlant du cadre juridique de coopération entre les deux pays. Le ministre sénégalais de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop et son hôte ont convenu à travers ce mémorandum de renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays et d’identifier des actions prioritaires découlant du cadre juridique de coopération en matière d’artisanat. Pour ce faire, Maliens et Sénégalais ont identifié trois actions prioritaires à savoir faciliter la participation des acteurs du secteur aux manifestations spécialisées dans le domaine de l’artisanat alternativement dans les deux pays, encourager les échanges d’expériences dans le domaine de la formation professionnelle et technique et enfin renforcer l’organisation de visite de travail, d’échanges et de coopération entre les administrations des deux pays tout comme entre les Chambres de métiers et les Organisations professionnelles d’artisans (OPA). L’invité d’honneur a promis une présence remarquée à cette 2è édition.

Source
Ministère
de l’Artisanat
et du Tourisme

 

Laisser une réponse

P