Tournoi UFOA : Le Mali en demi-finale

0
115

L’Homme du match, Mamadou Traoré

Qualifiés malgré le match nul concédé, face au Libéria (1-1), les champions d’Afrique en titre défieront la Sierra Leone pour une place en finale. L’autre demi-finale opposera la Gambie et le Sénégal

Après son match nul (1-1) face à la Gambie, lors de la première journée, la sélection nationale junior a validé son ticket pour les demi-finales, en concédant le nul (1-1) contre le Libéria, samedi au stade du 28 Septembre de Conakry. Le but des Aiglons a été marqué par Abdoulaye Mariko (46è min), alors que Mark Markie Karlay a égalisé pour le Libéria (71è min). Ce partage des points ne reflète nullement la physionomie de la partie qui a été outrageusement dominée par les Aiglons, surtout la première période. Dès le coup d’envoi de la partie, les champions d’Afrique en titre ont affiché leurs ambitions, en se lançant à l’assaut des buts libériens.
Quadrillant bien le terrain, les protégées de Mamoutou Kané «Mourlé» ont livré un match correct avec un jeu plaisant et très fluide dans la première période. Ils sonnent la première alerte par Mamadou Traoré qui se présente seul face au portier Ashley Williams, mais ne trouve pas le cadre (3è min). Peu avant le quart d’heure, Ahmed Diomandé expédie un tir puisant sur la barre transversale, alors que tout le stade voyait le ballon au fond des filets (14è min). La troisième occasion est également malienne : Fily Traoré s’ouvre le chemin des buts, mais manque de concentration dans le dernier geste (22è min). Peu après la demi-heure, Abdoulaye Makiro fait couler des sueurs froides dans le dos des supporters libériens, avec une frappe lourde qui rase le poteau du gardien Ashey William (33è min). La mi-temps intervient sur ce score nul et vierge et le gardien Alkalifa Coulibaly n’a pas été inquiété une seule fois par les Libériens.

À la reprise, les Aiglons poursuivent sur la même lancée et seront vite récompensés. En effet, suite à une incursion de Fily Traoré ponctuée d’un centre, Abdoulaye Mariko marque du plat du pied et donne l’avantage au Mali (46è min, 1-0). La réplique du Libéria est immédiate : Irvin Gbotoe s’illustre et oblige le gardien Alkalifa Coulibaly à se détendre pour claquer le cuir en corner (48è min). Le technicien libérien procède alors à trois changements : Mark Markie Karlay, Kanibah Kutu Akoi et Festus Varane remplacent, respectivement Ben David Benaiah, Fredrick Dennis et Marlon Richard. L’intégration de ces trois éléments donne du rythme au jeu des détenteurs du trophée. Le Libéria se montre plus entreprenant, à l’image du nouvel entrant, Kanibah Kutu Akoi qui trouve le poteau peu, après l’heure de jeu (62è min). Dans la foulée, Mark Markie Karlay fait le plus difficile, en se jouant de l’arrière-garde malienne, avant de buter sur le keeper-capitaine, Alkalifa Coulibaly (67è min). La troisième tentative sera la bonne pour les Libériens: Mark Markie Karlay profite d’un cafouillage dans la surface des Aiglons pour marquer de l’intérieur du pied droit (71è min, 1-1).

Galvanisés par cette égalisation, les Libériens exercent une grosse pression sur les Aiglons. Ils sont tout prêts de réaliser le break, mais Lassine Soumaoro se dégage en catastrophe, alors que le keeper-capitaine était battu (74è min). Les Maliens sont complètement méconnaissables et on ne voit qu’une seule équipe sur la pelouse du stade du 28 Septembre, la sélection libérienne. Les Mark Markie Karlay, Kanibah Kutu Akoi, Jestini Ward Jackson, Marlon Richard pour ne citer que ces quelques joueurs, font courir les champions d’Afrique derrière un ballon insaisissable. Dans les gradins, les minutes sont longues pour les supporters maliens. Dans le camp adverse, l’entraîneur râle sans discontinuer sur son banc. À chaque coup de sifflet de l’arbitre, Robert N. Lartey proteste. C’est dans cette atmosphère tendue qu’interviendra le coup de sifflet final du référé central, Bojona. Pour les Aiglons, le partage des points était synonyme de qualification et cerise sur le gâteau pour le Mali, Mamadou Traoré a été élu Homme du match. Aussitôt après la fin du match, l’ambassadeur du Mali en Guinée, Modibo Traoré est descendu dans les vestiaires pour féliciter le sélectionneur Mourlé et ses joueurs. Au classement, la Gambie a terminé en tête de la poule, avec 4 points, devant le Mali (2 points) et le Libéria (1 unité).
Dans la poule A, les deux tickets qualificatifs ont été enlevés par la Sierra Leone et le Sénégal qui se sont classés, respectivement 1ère et 2è. La sélection sierra léonaise a brisé le rêve des Guinéens, dominés 3-2 lors de la troisième et dernière journée de la phase de poules. Pendant ce temps, le Sénégal et la Mauritanie du technicien malien, Baye Ba se sont neutralisés 1-1. Les demi-finales se disputent mercredi au stade du 28-Septembre. En première heure, le Mali affrontera la Sierra Leone et en deuxième heure, le Sénégal s’expliquera avec la Gambie.
Envoyée spéciale
Djènèba BAGAYOKO

Samedi 30 novembre au stade du 28 septembre
Mali-Libéria : 1-1
Abdoulaye Mariko (46è min) pour le Mali, Mark Markie Karlay (71è min) pour le Libéria. Arbitrage de Bojona assisté de Kalidou Ba et Musa Sendi
Mali : Alkalifa Coulibaly, Lassine Tangara, Lassine Soumaoro, Kalifa Diarra, Ahmed Diomandé (Babou Fofana, 62è min), Moussa Diaby, Mamadou Traoré (cap), Souleymane Dramé (Seydou Koné, 69è min), Abdoulaye Mariko, Abdoulaye Traoré (Ibrahima Sangaré, Fily Traoré).
Entraîneur : Mamoutou Kané «Mourlé ».

Libéria : Ashley William (cap), Jeremy Gift Saygbe, William B. Seigeh, Jesephus Mantor, Ben David Benaiah (Mark Markie Karlay, 56è min) Rueus Pasmore, Irvin Gbotoe, Fredrick Deniss (Kanibah Kutu Akoi, 59è min), Jestini Ward Jackson, Marlon Richard (Festus Varane, 58è min), Edwar Daddy Ledlum.
Entraîneur : Robert N.Konneh

Ils ont dit…

Mamoutou Kané, sélectionneur du Mali : «Nous sommes très contents de cette qualification, ça n’a pas été facile mais on a tenu bon. Je félicite les joueurs, les supporters, sans oublier l’ambassadeur qui est au petit soin de l’équipe depuis notre arrivée ici».
Modibo Traoré, ambassadeur du Mali en Guinée : «Je félicite les joueurs et l’encadrement technique pour cette qualification. Je dis bravo aux enfants qui se sont bien battus et je souhaite bonne chance à l’équipe pour la suite du tournoi».
Mamadou Traoré, Homme du match : «Les mots me manquent pour remercier Dieu de cette qualification et du trophée de l’Homme du match. Désormais, l’objectif est la qualification pour la finale et cela passe par une victoire contre la Sierra Leone».
Alkalifa Coulibaly, gardien de but des Aiglons : «Je félicite mes co-équipiers qui ont mouillé le maillot. Nous avons joué en équipe et ça été payant».
Boubacar Camara, président des supporters maliens de Guinée : «C’est la fête, le Mali est en demi-finale, nous sommes très contents Félicitations aux joueurs, même si ça n’a pas été facile».

D. B.

Laisser une réponse

P