Visite de la sous-secrétaire générale de l’ONU aux Affaires humanitaires : MME URSULA MUELLER ENTEND APPORTER DES RÉPONSES AUX BESOINS HUMANITAIRES 

0
904

Le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadou Konaté a tenu, hier dans les locaux de son département, une séance de travail avec la sous-secrétaire générale des Nations unies aux affaires humanitaires, Mme Ursula Mueller qui effectue depuis mardi une visite de quelques jours dans notre pays pour échanger avec les autorités sur la situation humanitaire. La rencontre, qui a duré presque une heure et demi, a permis aux deux délégations de faire un check-up des défis humanitaires auxquels est actuellement confronté notre pays. Le ministre Konaté et la responsable onusienne qui partagent une identité de vue sur les grands challenges, ont eu des échanges fructueux.  A la sortie de la réunion de travail, la sous-secrétaire générale des Nations unies aux Affaires humanitaires a confié avoir abordé avec le ministre des sujets de brûlante actualité, notamment les soutiens humanitaires que doivent apporter les Nations unies à notre pays. «Les Nations unies et les agences humanitaires sont prêtes à accompagner les efforts du gouvernement malien, en termes de réponse aux besoins humanitaires», a précisé la sous-secrétaire générale des Nations unies aux Affaires humanitaires.
En outre, l’illustre hôte de notre pays a apprécié les efforts du gouvernement dans le cadre du retour de la paix et de la stabilité dans les régions septentrionales et dans  le reste du pays. Celle qui est aussi la coordinatrice adjointe des secours d’urgence du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (OCHA) a encouragé le gouvernement à répondre davantage aux besoins croissants des populations. Elle a aussi rappelé son intention d’aborder, pendant son séjour, la situation socio-économique avec les autorités compétentes, avant de souligner que les besoins humanitaires s’accroissent de plus en plus.  Concernant sa visite prévue à  Mopti et Bankass, Mme Ursula Mueller a annoncé que les Nations unies feront une évaluation des besoins des populations, notamment en termes d’eau, d’hygiène et de protection, entre autres. «Je vais faire un plaidoyer pour accroitre le financement des activités humanitaires pour les personnes affectées dans ces zones», a assuré la responsable des Nations unies aux Affaires humanitaires.  Il est utile de rappeler que Mme Ursula Mueller occupe le poste de sous-secrétaire générale des Nations unies aux Affaires humanitaires depuis janvier dernier. Du haut de ses 30 ans d’expérience dans les rouages des affaires internationales, elle entend créer et exploiter toutes les opportunités d’accompagnement de notre pays, notamment dans le domaine humanitaire.
Mohamed D.
DIAWARA

Laisser une réponse

P