Visite du Premier ministre à Mopti : La sécurité et l’humanitaire dominent la première journée

0
113

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, à la tête d’une forte délégation, est arrivé hier matin à Mopti pour une visite de 48 heures. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le général de brigade, Abdoulaye Cissé, gouverneur de région, le maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kansaye et le président du Conseil régional, Macky Cissé, en présence des notabilités et des corps constitués de la région.

Après le cérémonial d’accueil, la délégation a mis le cap sur Mopti où elle a rendu une visite de courtoisie aux notabilités. Pour cette première journée, le chef du gouvernement a successivement présidé la première rencontre du Comité régional du Cadre politique pour la gestion de la crise au centre et échangé avec les responsables des organisations humanitaires intervenants dans la Région de Mopti. La délégation a aussi rendu visite aux blessés des attaques simultanées de Boulkessi et Mondoro à l’hôpital Sominé Dolo. Dans l’après-midi, le chef du gouvernement a rencontré la hiérarchie militaire au camp de l’armée de terre « Balobo Maïga ».

A l’occasion de la rencontre du Comité régional du Cadre politique pour la gestion de la crise au centre qui a regroupé les chefs des services militaires et de sécurité, les responsables des services techniques régionaux et le secrétaire permanent du Cadre politique, Boubacar Gaoussou Diarra, le gouverneur de la Région de Mopti, le général Abdoulaye Cissé a fait le point de la situation sécuritaire. Une situation marquée, selon lui, par des crimes, des assassinats, des vols, des viols, des braquages sur les axes routiers. Des séquestrations de personnes contre rançon, des poses de mines et autres engins explosifs improvisés sur les routes, la prolifération et la circulation illégale des armes de guerre et de petits calibres font partie des difficultés vécues par les populations.

A la suite de cette rencontre, le Premier ministre a rencontré sans la presse les acteurs humanitaires intervenants en 5è région. C’était en présence de la représentante spéciale adjointe et coordinatrice résidente du Système des Nations unies au Mali, Mme M’Baranga Gasarabwé. D’après les informations qui ont filtré de ces échanges, il s’agissait de faire le point des actions menées et explorer des nouvelles voies et stratégies pour mieux répondre aux besoins humanitaires qui augmentent du fait des dernières évolutions de la situation sécuritaire dans la région.

Dr Boubou Cissé a bouclé la première journée de sa visite de stabilisation du centre par un repas de corps qu’il partagé avec la troupe avant de rencontrer la hiérarchie militaire pour des échanges approfondis sur la question sécuritaire et les besoins nouveaux que cela engendre.

Aujourd’hui, le chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé, procédera au Camp de Jeunesse de Soufouroulaye dans la Commune rurale de Sio, au lancement du programme désarmement – démobilisation – réinsertion (DDR) spécial dans la Région de Mopti. Un signal fort dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

 Dramane Coulibaly

AMAP – MOPTI

Laisser une réponse

P