Volley-ball, journée de l’enfance : UNE JOURNÉE PLEINE POUR LES MÔMES

0
1320

La première édition de la journée de l’enfance s’est déroulée le samedi 17 novembre sur le terrain du boulevard de l’Indépendance. Organisée par la Fédération malienne de volley-ball (FMVB), en collaboration avec le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, la compétition a mis aux prises 5 équipes.
Il s’agit du Centre de formation de volley-ball de Daoudabougou, des formations des Communes IV et V, de l’équipe des 1008 Logements et d’une sélection mixe composée de jeunes garçons et filles âgés de 8 à 12 ans.  Les finales se sont déroulées, en présence du président de la FMVB, Amadou Bengaly et de la représentante du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Tounkara Adan Djitèye.
La finale masculine a été remportée par formation de la Commune IV qui a dominé l’équipe mixte 2 sets à 0. Chez les filles, la première place est revenue au Centre de formation de volley-ball de Daoudabougou (CFVD) qui s’est imposée également sur le même score, face à l’équipe de la Commune V (2 sets à 0). Dans son allocution de clôture le premier responsable du volley-ball malien, Amadou Bengaly a salué le bon déroulement de la compétition, avant de revenir sur les objectifs visés par la fédération, à travers ce rendez-vous réservé aux mômes. «Aujourd’hui (samedi, ndlr), nous commémorons la journée internationale de l’enfance.
Cette journée a été initiée en France en 1976. L’objectif recherché c’est de faire comprendre aux enfants qu’ils ont le droit d’être dans des bonnes conditions, le droit à l’éducation, la bonne santé et d’être pris en charge par le gouvernement et les parents. Egalement cette compétition nous permet de détecter de nouveaux talents», dira Amadou Bengaly. Cette première édition de la journée de l’Enfance a été une journée non stop pour les jeunes joueurs et joueuses qui se sont affrontés pendant presque toute la journée.
Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse

P